mardi 19 juin 2018

Les documentaires sur la photo (partie 1/2)

Article un peu particulier aujourd'hui, pour parler de quelque chose qui me tient réellement à cœur, et que je voulais faire depuis déjà un petit moment.
Comme vous ne le savez peut-être pas, je suis un grand consommateur de documentaires sur la photographie. Et Youtube est génial pour ça. Que ce soit de vieux films qui soient mis en ligne par des amateurs, ou des vidéos créées spécialement pour la plateforme, vous pouvez y passer des heures et ce quel que soit le sujet qui vous intéresse : photo-journalisme, portait, paysage, fine art, etc....

Les choix ci-dessous sont donc purement personnels, et reflètent ma vision de la photographie et mes centres d'intérêt. Certaines vidéos sont en basse qualité étant donné que les documentaires datent un peu, et la plupart sont en anglais sans sous-titres. Mais j'espère malgré tout vous faire découvrir quelques photographes par la même occasion !


Trent Parke - Dreamlives

S'il y a bien un photographe vers lequel je ne cesse de revenir, c'est Trent Parke. Il ne produit que très peu de travaux et n'est pas présent sur les réseaux sociaux, mais chacune de ses photos est un régal pour les yeux, et ses reportages sont toujours pertinents.
Dans ce documentaire, on s'intéresse aussi à sa compagne Narelle Autio (également une très bonne photographe).



Daido Moriyama - Near Equal
  
Cette seconde vidéo (d'un peu plus d'une heure), se concentre sur le photographe japonais Daido Moriyama, alors qu'il shootait encore à l'argentique et en noir et blanc. Je le mentionne car je vous une certaine détestation à ses récents travaux en couleurs.



Daniel Arnold (Interview)

On peut penser ce que l'on veut d'Eric Kim (je dois bien avouer lire son blog de temps à autre, tout en rejetant 90% des articles), mais il y a quelques années il a le mérite d'avoir fait quelques interviews intéressantes. Dont celle-ci avec le photographe de rue New-Yorkais Daniel Arnold.


 

Daniel Arnold - Vogue

Je n'en dirais pas plus sur ce second reportage consacré à Daniel Arnold et réalisé par Vogue tant il est original visuellement.



Henry Wessel - KQED Spark

A nouveau un documentaire qui date quelque peu, mais assez court et qui mérite un visionnage. On y découvre le travail de l'américain Henry Wessel, qui malgré son âge continue de faire des photos presque tous les jours, tout en faisant lui-même ses tirages en chambre noire.

 



Pour finir cette liste, quelques documentaires qui s'éloignent un peu de la photographie de rue et sont disponibles gratuitement sur Vimeo.

vendredi 15 juin 2018

Une semaine à Aucard de Tours

Pendant 5 jours, j'ai mis de côté tous mes autres projets pour me consacrer uniquement au festival "le plus aimé des tourangeaux". J'ai eu la chance d'y aller avec les copains de La Click Tourangelle, et de pouvoir ramener beaucoup d'images. Si vous n'avez rien suivi sur les réseaux sociaux, je vous propose un petit récapitulatif.

 Perturbator
 Sopico
 Onyx
 Angle Mort & Clignotant
 Girls in Hawaii
 Biga*Ranx & Stand High Patrol
 Arno N' Joy / GL8 / Kiddy Smile
  Arno N' Joy / GL8 / Kiddy Smile
 It It Anita
 Les Sheriff

lundi 4 juin 2018

Probablement pas la meilleure idée étant donné le prix à l'unité (25 centimes), mais j'ai fais enfin imprimé (au supermarché du coin), les tirages de travail pour l'édition de mon zine Theories about Ireland,

J'ai 72 photos actuellement, et j'aimerais en sélectionner une quarantaine pour la version finale. J'ai une façon assez simple d'éditer et de séquencer les images, qui a jusque là fonctionné pour les premiers bouquins que j'ai sorti en tirages très limités.
Je ne m'en suis pas inspiré puisque j'ai découvert ce reportage bien plus tard, mais ma méthode (basique) est la même que celle du photographe Japonais Daido Moriyama : j'aime bien pouvoir manipuler les images physiquement, en essayant de les grouper par paire (excepté lorsqu'elles fonctionnent bien par elles-mêmes), puis je tente de les séquencer... ce qui nécessite une (très) grande table, ou un espace au sol conséquent.

vendredi 1 juin 2018

L'obsession Austin Kleon

Cela fait déjà trois ans que j'ai acheté mon premier livre d'Austin Kleon. Depuis, il n'a cessé de se balader avec moi, au gré de mes voyages ou de mes déménagements. Mais jamais je n'avais encore eu le courage de l'ouvrir. J'ai donc décidé de profiter de la nouvelle année pour y jeter un rapide coup d’œil... qui s'est rapidement transformé en obsession pour son auteur.

Avec une rapide recherche Google, ou si l'on se rend sur son site, on apprend qu'il est né en 1983 (ce qui lui fait 34 ans à ce jour), et qu'il vit aujourd'hui à Austin (Texas).


Il a écrit et publié trois livres (dans lesquels on retrouve aussi bon nombre de ses dessins, sa seconde passion) : Show Your Work!, Newspaper Blackout et Steal Like an Artist (aussi disponible sous la forme d'un journal).



La newsletter liée à son site se vante elle d'avoir plus de 50 000 abonnés, ce qui laisse présumer un nombre plutôt conséquent de visiteurs quotidiens.

Show Your Work! est, pour le moment, le seul que j'ai pu lire. Cela sans compter son fameux blog, que j'ai lu en long et en large, et qui à chaque nouvelle visite me fait rajouter de nouveaux articles à ma liste d'envies.

De part son petit format, le livre se prête bien à de courtes mais régulières sessions de lectures. On y trouve une mise en page claire qui permet aux nombreux éléments de bien se détacher, et est un gros plus pour ceux qui (comme moi), ont une mémoire plutôt visuelle.


Austin Kleon distille de nombreux conseils pratiques, idées, inspirations, techniques... le tout au côté de citations d’artistes, dans un style simple et direct compréhensible par tous. Si certains des conseils peuvent paraître plutôt évidents au premier abord, ils ne le sont pas toujours pour des créateurs souvent plus concentrés sur leur art que par la manière de le montrer ou de le partager.
De plus, le contenu qu'il propose peut s'appliquer à tous, et ce que vous soyez peintre, dessinateur, photographe, écrivain, vidéaste...


En somme, pour moi il s'agit là du livret de chevet idéal. Même après une ou plusieurs lectures, croyez-moi vous y reviendrez !
Show Your Work! est disponible en anglais (et dans une édition française assez difficile à trouver), pour environ 10 euros.

Cet article date de janvier 2018, et vient de mon ancien blog. Il s'agit simplement d'un copier/coller, je me suis dit que les lecteurs de CQTDNAS pourraient aussi être intéressés. 

Le portait présent en début d'article à été trouvé ici. Les autres images viennent du site de l'auteur. A noter qu'il a été initialement publié sur mon blog photo.

mercredi 30 mai 2018

Journal #13 : Howth, Greystones, Dublin....

Épisode final de ce journal consacré à l'Irlande où l'on se retrouvera à Dublin, Howth, Bray ou encore Greystones.
Dans les autres nouvelles, je commence à travailler aujourd'hui sur un zine regroupant pas mal de mes photos prises pendant ces 4 mois. Si vous avez toujours rêver d'avoir une version papier de mes images, n'hésitez pas à vous abonner à la newsletter....



mardi 22 mai 2018

Journal #11 : Toute chose a une fin

Avec les préparatifs pour mon retour en France puis mon déménagement effectif, j'ai pris pas mal de retard sur mon calendrier de publications. Dans les prochains jours, je vais poster les dernières entrées de ce journal avec quelques photos argentique prises aux mois d'avril et mai 2018.
Et pour des mises à jour plus régulière, vous pouvez toujours me suivre sur Instagram ou Tumblr.


Toutes les photos ont été prises dans les rues de Dublin. Les pellicules Kodak Portra 400 ont été développées chez Conns Camera, scannées par moi-même.