dimanche 1 juillet 2018

La peur du débutant

Lorsque l'on débute n'importe quelle activité créative, on est rapidement confronté à une peur tenace : celle de mal faire, ou de réaliser des erreurs que l'on regrettera plus tard si l'on persévère dans cette voie. Une peur qui peut être à ce point vive qu'elle nous empêche parfois de nous adonner à un exercice artistique.

L'une de mes premières images que j'apprécie encore aujourd'hui. 
Tours, octobre 2014.

Il est évident que quelques années plus tard, en regardant nos travaux du passé, on se demandera comme nous avons pu les faire. C'est mon cas, et je vous invite à regarder mon compte Flickr si vous voulez vous rendre compte de mes premières expérimentations en photographie (je n'ose pas les publier directement ici).
Faire des erreurs, se tromper est une bonne chose, et tout artiste se doit de passer par ces étapes. Et si vous n'êtes jamais satisfait par ce que vous produisez, cela veut dire que votre vision est à ce point étendue et lointaine que vous ne pouvez pour l'instant pas la rattraper. Cela ne peut que vous poussez à vous surpasse...

J'aime beaucoup cette citation de Van Gogh : "Si vous entendez une voix vous dire que vous ne pouvez pas peindre, alors peignez par tous les moyens, et cette voix deviendra silencieuse".